A la découverte de la culture amazighe / Discovering the Amazigh culture

BERBERE VIDEO

Grande décision ! Ne plus faire preuve d’agressivité sur la plateforme berberevideo.com. Une belle résolution anticipée pour la nouvelle année. Objectif : refléter l’esprit pacifique des berbères et surtout et avant tout plaire au plus grand nombre. Politiques, artistes, médias, intellectuels, musulmans, chrétiens, juifs, berbérisants, arabisants et tous les autres, peut être même aux martiens demain. Ne pas faire de vagues. Je vais suivre un conseil que l’on m’a souvent donné : pour vivre heureux, vivons cachés. Pour que la vie soit un long fleuve tranquille. Ne pas contrarier les biens pensants, parce qu’ils sont le plus grand nombre et qu’il plus est  judicieux de toujours être du côté de la masse. C’est une philosophie formidable. J’ai donc décidé de fermement suivre cette voie. A ma première tentative, j’ai pris conscience d’une chose. La vie ne m’a pas formaté pour choisir de haïr ou d’aimer les français, les arabes, les juifs, les pakistanais, les chinois ou les berbères (ne pas confondre avec la culture). Difficile de faire un choix quand on a compris que parmi cette humanité il y a autant de personnes merveilleuses et bienveillantes que de gros connards qui ne sont que des rebuts haineux du genre humain. Discourt lénifiant ? Peut être ! Mais posez quand même la question à ceux qui sont venus au monde en pleine guerre et qui ont vécu leurs premières années dans la violence, la mort et le désespoir. Il y a de fortes chances qu’il vous expliquent que l’expression “happy days” ne vient pas d’Afrique. Je ne savais pas à quel moment je commencerais à aborder ces joyeusetés mais vu l’approche des fêtes …

Ahmed vient de me faire remarquer que ce n’était peut etre pas la meilleure facon de ne plus etre agressif. Donc pour me rattraper, je dirais à certain de continuer à s’engraisser et amasser du fric pendant que d’autres font face à la famine et à la violence. Bonnes fêtes par avance.

Smail

Big decision! Stop being aggressive on the berberevideo.com platform. A great early resolution for the new year. Objective: to reflect the peaceful spirit of the Berbers and above all and primarily to please the greatest number. Politicians, artists, media, intellectuals, Muslims, Christians, Jews, Berberists, Arabists and all the others, maybe even to the Martians tomorrow. Don’t make waves. I’m going to follow a piece of advice that I’ve often been given: to live happily, live in hiding. So that life is a long calm river. Do not upset the right-thinking, because they are the greatest number and it is better to always be on the side of the masses. It’s a great philosophy. So I decided to firmly follow this path. On my first attempt, I realized one thing. Life did not format me to choose to hate or love the French, the Arabs, the Jews, the Pakistanis, the Chinese or the Berbers (not to be confused with the culture). Difficult to make a choice when you understand that among this humanity there are as many wonderful and benevolent people as big assholes who are only hateful rejects of the human race. Soothing speech? Maybe ! But still ask the question to those who came into the world in the midst of war (and not world, Vanessa) and who lived their first years in violence, death and despair. There is a good chance that they will explain to you that the expression “happy days” does not come from Africa. I didn’t know when I would start to talk about this fun, but given the approach of the holidays…
Ahmed has just pointed out to me that this may not be the best way to stop being aggressive. So to catch up, I would tell some to keep fattening and making money while others face starvation and violence. Happy Holidays in advance.

Your servant (expression not to be taken literally) Smail
Find all the chronicles on berbervideo.com.

Retrouvez nous sur : https://twitter.com/resovideo – https://res-o-videos.blogspot.com – – https://www.pinterest.fr/resovideo – https://www.linkedin.com/in/res-o-resovideo – https://reso-videos.skyrock.com – https://www.tumblr.com/blog/berberevideo

Chaines youtube : BERBERE VIDEO https://www.youtube.com/channel/UCvIqELimX3Xs9O9KUhwy-Fg

Noms de domaine BERBERE VIDEO : http://berberevideo.com/ https://res-o.info/ https://www.res-o.com/ https://www.resovideo.com/

Je pensais honnêtement rencontrer un minimum d’enthousiasme de la part des personnes concernées par la culture, l’histoire et l’avenir des berbères. La réalité est légèrement très beaucoup différente. Je n’irais pas jusqu’à dire que la majorité s’en fout mais la question reste ouverte. J’avais démarré la plateforme en faisant le choix de l’éclectisme dans la  découverte de la culture amazighe, pour m’adresser au plus large public. J’ai rapidement changé de trajectoire avec la certitude que de mieux cerner le public était une meilleure stratégie pour être mieux entendu. Balivernes. J’avais seulement hormis que pour beaucoup de “professionnels” “d’artistes” ou simplement de citoyens concernés leur seul cri de ralliement c’est “après moi le déluge”. Je reviens donc à mon choix initial, l’universalité dans le contenu et l’information sur les amazighs et advienne que pourra. Cela correspond d’ailleurs beaucoup plus à ma vision en tant que citoyen du monde. Non pas et loin de la qu’il n’y ait pas de merveilleuses personnes dans notre culture mais force est de constater que pareillement à toutes les autres cultures il y a aussi beaucoup de bip bip bip. Mais c’est pas le coyote. A postériori j’ai aussi échappé au coté de la force obscure du communautarisme. Tout cela ressemblé à des propos d’un dépressif. C’est tout le contraire, la lucidité et le meilleur remède pour ne pas dans un cloaque moral. Il était quand même moins une. Du moment ou j’ai compris que tout se fout complètement de ce que je dis, il y a comme une espère de libération magique qui me me permet d’avancer sans prise de tête. 

Si quelqu’un me lit dans l’univers, ce sera tout pour aujourd’hui.

J’avoue que depuis que j’ai commencé mes petites chroniques et bien que conscient, comme je l’ai déjà dit que tout le monde s’en fout, j’ai la sensation de devenir un écrivain avec la promesse d’un prix Nobel, le guide de tout un peuple et d’une culture et surtout une personne prête à rivaliser avec Gandhi, mère Teresa ou Einstein. Une personne proche et inquiète m’a conseillé de reprendre mes consultations psychiatriques. Je n’ai pas vraiment compris pourquoi. Tout comme je n’ai jamais compris non plus pourquoi Mohamed se fait appeler Roger ou qu’Ali a choisi le prénom de Marcel. Pourtant j’ai entendu parlé d’un certain Cassius Clay. Bref, comme dit une ancienne ami, pourquoi ce syndrome du caméléon ? Connaissant un peu la psychologie française, ça ne marche pas. Pire, cela suscite du mépris et de la méfiance de la part des concitoyens. La gente féminine n’est pas épargnée. Malika l’un des plus beaux prénoms au monde se transforme en Micheline ou Fatima en  Madeleine. Tout mon mon respect à la médiatique Nabila. Tout cela est pour moi un mystère. La contagion se propage au de-la de l’hexagone. Ce qui suit n’est pas une blague. Quand je demande à un maghrébin s’il est berbère, la réponse est souvent : pas du tout, je suis marocain (algérien ou tunisien). La pépite est : je crois que les berbères ce sont les gens qui vivent dans les montagnes. Au 21 ème siècle, à l’ère d’internet !!! Comme je l’ai dit plus haut, je vais remettre un peu d’ordre dans tout cela que diable ou sheitan, comme on veut. Quand à mon suivi psychiatrique je veux bien le reprendre si on arrête les électrochocs et la camisole.